Archives par mot-clé : traditionnel

Parquet massif ou parquet contrecollé

On distingue le parquet contrecollé qui est un parquet industriel, du parquet massif qui est un parquet usiné dans la masse.

Attention !!! nous parlons bien de parquet pas de revêtement de sol stratifié qui se compose généralement d’un panneau de fibre et d’un film décoratif très fin et dur en surface appelé le décor.

Le parquet contrecollé

Le parquet contrecollé est composé de 2 ou 3 couches de bois suivant qu’il est destiné à une pose flottante (3 couches) ou une pose collée (2 couches).

Les 3 couches qui composent le parquet contrecollé:

  • Le parement : couche du dessus, qui est une lamelle de bois noble (chêne, hêtre, frêne,…) qui a une épaisseur de 2,5 mm minimum et qui constitue la couche d’usure.
  • L’âme du parquet : la couche du milieu est soit un panneau latté massif, soit un panneau industriel (MDF, contreplaqué, HDF…) qui donne la stabilité au parquet.
  • Le contre-balancement : couche du dessous qui permet la pose flottante du parquet en compensant les déformations de la couche du dessus lors des variations d’hygrométrie
parquet chene scbiancato itlas
Parquet contrecollé Chêne Sbiancato de Itlas

Les caractéristiques du parquets contre-collé

Le parquet contrecollé est très stable : sa composition ou les fibres du bois sont croisées offre une très grande stabilité au produit.

Le parquet contrecollé est très fiable : il faut assembler plusieurs composant qui doivent respecter un certain nombre de paramètres très rigoureusement sans quoi les lames seraient défectueuses notamment, décollement de la couche de surface par exemple.

Le parquet contrecollé est écologique avec 1 m3 de chêne il est possible de produire 80 à 120 m2 de parquet contre 25 à 30 m2 en massif. Il permet aussi de valoriser des essences de bois disponibles en grand volumes.

Le parquet contrecollé offre une multitude de finitions : les finitions sont propre à chaque parquèterie. Le style proposé est généralement unique et le secret réside dans la recette de la finition qui peut être le brossage ou toute modification structurelle de la surface du bois.

Le parquet contrecollé se rénove : les couches d’usure de 4mm donne la possibilité de rénover le parquet dans le temps généralement par un ponçage et l’application d’un nouveau vernis ou d’une huile.

Le parquet contrecollé n’est pas un produit structurel: on ne le pose pas sur lambourde par exemple.

Le parquet contrecollé peut être utilisé en marqueterie permettant des réalisation contemporaines grâce à des finitions modernes ou des effets vieillis.

Le parquet contrecollé permet de réduire les temps de pose de façon considérable.

Le prix du produit est généralement plus élevé que le parquet massif hors pose et finitions.

Le parquet massif

Le parquet massif est un produit simple et rustique. Le parquet massif se compose à 100% de bois noble (chêne, hêtre, frêne…), il est réalisé dans la mase du bois.

Le parquet massif se décline en plusieurs produits :

  • Le lamparquet, une lamelle de bois brut de petite dimension, sans assamblage, qui se pose collée au sol avant d’être poncée et fini sur chantier.
  • Le parquet sur-chant qui est un assemblage de petites lamelles pour constituer une dalle qui sera collée au sol notamment utilisé pour les salle des fêtes et les salles de sport.
  • Le parquet massif traditionnel qui est une lame de bois brute, profilée avec un assemblage rainure et languette et qui peut être fini en usine
Parquet massif
Parquet massif de Labor Legno

Les caractéristiques du parquets massif

Le parquet massif est aussi un produit décoratif très résistant qui a trouvé une place de choix dans les châteaux et demeures de maîtres avec la marqueterie.

Le parquet massif est un produit économique à l’achat

Le parquet massif nécessite l’intervention d’un poseur professionnel.

Les finitions des parquets massifs se font généralement sur chantier après ponçage et nettoyage du sol.

Le parquet massif est un produit rustique dont les lames bougent avec les variations hygrométriques.

Conclusion

Les parquets massifs et contre-collés répondent à deux philosophies de produits différentes.

Les parquets massifs sont des produits traditionnels qui sont adaptés pour certains projet et des poses particulières notamment sur lambourdes. Il est aussi très intéressant pour les activités de très grand passages, comme les aeroports, les salles de sport, les grandes surfaces de distribution.

Le parquet contrecollé est un produit contemporain venu de Scandinavie. Ce parquet est aujourd’hui le plus vendu et de loint. Il est particulièrement adapté pour les projet décoratifs, les mises en oeuvres rapides et les projets techniques notamment des lames de très grande largeur (380 mm voir plus).

Parquet massif description technique

Le parquet massif est un revetement de sol en bois très ancien. Il traverse les âges, c’est un produit simple et rustique.

Caractéristiques techniques des parquets massifs

Le parquet massif est un parquet usiné dans la masse, 100% du parquet est réalisé dans l’essence de bois noble (Chêne, hêtre, frêne, Bois exotique, etc…)

On considère plusieurs produits en parquets massifs :

  • Le lamparquet, une lamelle de bois qui est plutôt de petites dimensions, variables suivant les usines.

Epaisseur

Largeur

Longueurs

10 à 15 mm

55 à 75 mm

280 à 500 mm

 

parquet massif lameparquet
Parquet massif lamparquet

 

  • Le parquet massif sur-chant, est une petite dalle constituée, d’un ensemble de lamelles de petites dimensions :

Epaisseur

Largeur

Longueurs

14 à 22 mm

15 à 30 mm

120 à 300 mm

 

parquet sur chant
Parquet massif sur chant de Labor Legno
  • Le parquet massif traditionnel, est une lame de bois massif profilé dans la masse pour s’assembler sur chantier :

Epaisseur

Largeur

Longueurs

14 à 22 mm

80 à 170 mm

400 à 2000 mm

Parquet massif brut
Parquet massif brut de Labor Legno

Les finitions et la mise en oeuvre des parquets massifs

Le parquet massif est un produit simple dans le principe mais qui comme tous les produits du bois nécessite de respecter les règles de séchage, d’usinage et de mise en oeuvre.

Le parquet massif se pose soit collé, soit cloué. Pour les parquets massifs types lamparquet et sur-chant, la pose collée est incontournable ainsi que le ponçage.

Le parquet massif traditionnel se pose généralement collé ou cloué sur lambourde pour les parquets 22 mm d’épaisseur.

Généralement les parquets massifs sont fournis bruts ce qui impose un ponçage et la finition (huilé, vernis, ciré…) sur chantier. Pour les finitions huilées et vernis, de nombreux fournisseurs proposent la finition usine notamment pour la finition huilée.

Les parquets massifs informations et aide au choix du produit

Le parquet massif se décline en produits très simples et très résistants dans le temps.

Le parquet massif est un produit décoratif qui a trouvé une place de choix dans les châteaux et demeures de maîtres avec la marqueterie.

Le parquet massif est un produit économique à l’achat

Le parquet massif nécessite généralement l’intervention d’un poseur professionnel.

Les finitions des parquets massifs se font généralement sur chantier après ponçage et nettoyage du sol bien que de plus en plus de parquets massifs soient proposés finis en usine.

Le parquet massif (lamparquet et traditionnel principalement.) est un produit rustique dont les lames bougent avec les variations hygrométriques.

Conclusion

Les parquets massifs sont des produits traditionnels qui ont une image de durabilité et de produits naturels. C’est un revêtement de sol en bois absolument incontournable dans les lieux publiques, en rénovation de l’existant ou dans l’esprit de réalisations traditionnelles.

Parquet assemblage rainure et languette

Le système d’assemblage rainure-languette permet de positionner et de maintenir les lames de parquets en position.

Le système rainure et languette

Probablement le plus ancien système d’assemblage du parquet. C’est un système à emboîtement mâle femelle qui est profilé en usine.

parquet rainure languette
Parquet avec assemblage rainure et languette.

La production et l’usinage

Le profilage rainure et languette peut être réalisé à plusieurs étapes de la production, cela fait partie des choix technologiques de l’usine.

Il y a 3 possibilités :

  1. Avant l’application des couches de finitions par exemple vernis ou huilée. Les finitions couvrent l’assemblage ce qui permet de teinté de façon uniforme les lames de parquet même avec un chanfrein.
  2. Entre les étapes de finition, on optimise la technologie et les propriétés des produits de finition
  3. Après l’application de la finition ce qui apporte la garantie d’une qualité d’assemblage irréprochable.

Les évolutions de l’assemblage rainure et languette

Les parquèteries rivalisent d’ingéniosité pour améliorer les fonctions de ce système d’assemblage à différents niveaux

  • Faciliter la pose avec une languette améliorant l’engagement dans la rainure
  • Améliorer le rendu final par la précision du positionnement des lames de parquet
  • Améliorer le maintien en position par un profilage ingénieux de la languette par exemple en pointe de sapin
  • Apporter des garanties de positionnement et d’esthétique pour le collage des lames entre elles en créant un réservoir qui crée un cordon uniforme à la pose.

L’assemblage rainure et languette est utilisé pour la pose collée au sol, la pose clouée ou la pose flottante. Pour la pose flottante, les lames de parquets sont encollées sur la joue supérieur de chaque lame, dans la longueur ce qui une fois terminé crée un parquet d’un seul tenant.

Le succès du profilage traditionnel rainure et languette

Le profilage rainure languette traditionnel est encore très largement utilisé pour plusieurs raisons qui ont fait son succès :

  • C’est un système formidable de simplicité
  • La technologie est simple et l’investissement réduit pour ce système d’assemblage
  • Le parquet est assemblé d’un seul tenant
  • Ecologiquement consomme moins de matière première
  • La finition en pose est excellente
  • Pas de licence ou de royal tees à payer

L’assemblage rainure languette nécessite un minimu de technique pour bien maîtriser la pose notamment au démarrage. Tout est possible avec le système rainure et languette, on peu remplacer une lame par exemple. Avec un parquet contrecollé c’est très souple et les finitions réalisées par un profesionnel sont incomparables.

Conclusion

Le système rainure-languette dans le parquet répond à une philosophie. D’une manière générale, le système traditionnel est destiné aux professionnels pour des réalisations haut de gamme. il nécessite un savoir faire qui est très accessible mais il faut respecter les règles.