Le parquet contrecollé technique

Le parquet contrecollé est un parquet composé de plusieurs couches de bois. C’est donc un parquet industriel pouvant répondre à de très grandes exigences techniques.

Attention !!! Nous parlons bien de parquets, pas de revêtements de sol stratifiés qui se composent généralement d’un panneau de fibres et d’un film décoratif très fin et dur en surface appelé le décor.

Caractéristiques des parquets contre-collés

Le parquet contrecollé est composé de plusieurs couches de bois soit massives soit sous forme de panneaux pour certaines. Généralement, les parquets contrecollés sont constitués de 2 ou 3 couches de bois.

Le parquet contrecollé 3 couches

Le parquet contrecollé 3 couches se compose comme suit :

  • Le parement : couche du dessus, qui est une lamelle de bois noble (chêne, hêtre, frêne,…) qui a une épaisseur de 2,5 mm minimum et qui constitue la couche d’usure.
  • L’âme du parquet : la couche du milieu est soit un panneau latté massif, soit un panneau industriel (MDF, contreplaqué, HDF…) qui donne la stabilité au parquet.
  • Le contre-balancement : couche du dessous qui permet la pose flottante du parquet en compensant les déformations de la couche du dessus lors des variations d’hygrométrie

Epaisseur

Largeur

Longueurs

12 à 16 mm

125 à 380 mm

1000 à 3000 mm

 

Parquet contrecolle 3 couches
Structure du parquet contrecollé 3 couches

 

Le parquet contrecollé 2 couches

Le parquet contrecollé 2 couches se compose comme suit :

  • Le parement : couche du dessus, qui est une lamelle de bois noble (chêne, hêtre, frêne,…) qui a une épaisseur de 2,5 mm minimum et qui constitue la couche d’usure.
  • L’âme du parquet : la couche du milieu est soit un panneau latté massif, soit un panneau industriel (MDF, contreplaqué, HDF…) qui donne la stabilité au parquet.

Epaisseur

Largeur

Longueurs

10 à 13 mm

70 à 190 mm

300 à 2500 mm

Parquet contrecollé 2 couches
Structure du parquet contrecollé 2 couches

La différence entre les parquets contre-collés 2 couches et 3 couches est liée principalement à la pose. Un parquet contrecollé 2 couches sera systématiquement posé collé alors qu’un parquet contrecollé 3 couches se pose généralement flottant.

Les finitions et la mise en oeuvre des parquets contre-collés

 

Les finitions

Les finitions pour les parquets contre-collés sont quasiment illimitées en terme de couleurs, d’effets, de brillances et de types de finitions.

Les finitions vernies sont les plus complexes à réaliser et donnent des résultats exceptionnels lorsque le savoir faire est là, et que l’outil de production est maîtrisé.

Les parquets contrecollés peuvent aussi être huilés ou cirés suivant les demandes des clients avec ou sans teinture.

Les parquets contrecollés, grâce aux finitions possibles, sont de véritables produits de décoration pouvant égaler la durée de vie des parquets massifs.

La mise en oeuvre

Les parquets contre-collés sont posés soit flottant, soit collés. Pour le parquet contrecollé deux couches, la pose est sytématiquement collée.

Les parquets contrecollés 3 couches sont tout spécialement adaptés à la pose flottante que l’assemblage soit en rainure languette nécessitant l’encollage de l’assemblage ou clipsable assemblage sans colle.

Les parquets contre-collés 3 couches sont généralement simples de mise en oeuvre en pose flottante.

Les parquets contre-collés informations et aide aux choix

Le parquet contrecollé est très stable : sa composition où les fibres du bois sont croisées offre une très grande stabilité au produit.

Le parquet contrecollé est très fiable : il faut assembler plusieurs composants. Chaque composant doit respecter rigoureusement des paramètres notamment d’hygrométrie et de dimensions. Sinon, les lames seraient défectueuses notamment avec un risque de décollement de la couche de surface par exemple.

Le parquet contrecollé est écologique avec 1 m3 de chêne, il est possible de produire 80 à 120 m2 de parquet contre 25 à 30 m2 en massif. Il permet aussi de valoriser des essences de bois disponibles en grand volumes.

Le parquet contrecollé offre une multitude de finitions : les finitions sont propre à chaque parquèterie. Le style proposé est généralement unique et le secret réside dans la recette de la finition qui peut être le brossage ou toute modification structurelle de la surface du bois.

Le parquet contrecollé se rénove : une couche d’usure de 4mm donne la possibilité de rénover le parquet dans le temps. Généralement la rénovation s’effectue par un ponçage et l’application d’un nouveau vernis ou d’une huile.

Le parquet contrecollé n’est pas un produit structurel: on ne le pose pas sur lambourde par exemple.

Le parquet contrecollé peut être utilisé en marqueterie permettant des réalisations contemporaines grâce à des finitions modernes ou des effets vieillis.

Le parquet contrecollé permet de réduire les temps de poses de façon considérable.

Le prix du produit est généralement plus élevé que le parquet massif hors pose et finitions.

Conclusion

Les parquets contrecollés permettent de réaliser de nombreuses finitions en usine améliorant ainsi la qualité des finitions. Leur stabilité et leur rapidité de mise en oeuvre ont fait le succès de ces parquets trés fiables, écologiques et industriels apportant ainsi des garanties au consommateur final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*